Fiche technique
Réalisation : Géraldine Charpentier-Basille
Durée : 08:28

Résumé
Fleur et ses frères attendent leur papa, Zaza, parti à l’hôpital. Leurs jeux sont interrompus par l’apparition de sa maladie.

Ce film, ce sont des souvenirs qui portent autant de tendresse que de mélancolie.

Géraldine Charpentier-Basille

4 questions àGéraldine Charpentier-Basille

Bonjour Géraldine ! Pourrais-tu nous parler de ton parcours, et du contexte dans lequel tu as réalisé le film PAPA ZAZA ?

J’ai découvert l’animation d’abord comme un jeu quand j’avais 12 ans. J’ai décidé d’en faire mon métier et j’ai étudié l’animation pendant cinq ans à la Cambre à Bruxelles. Papa Zaza est mon film de fin d’étude, je l’ai réalisé pendant mon master en 2020.

Le film traite d’un sujet douloureux, et les images d’archives à la fin tendent à laisser entendre qu’il s’agit d’une histoire personnelle. Comment en es-tu venue à raconter cette histoire ?

Il est vrai que le sujet du film comporte une dimension dramatique, mais j’ai essayé de l’aborder avec un point de vue nuancé. Pour moi il s’agit de souvenirs qui portent autant de tendresse que de mélancolie. En commençant mes études d’animation, j’ai toujours imaginé écrire une histoire à partir des souvenirs que j’ai de mon père. Arrivée en master je me suis sentie suffisamment prête alors je me suis lancée.

Comment as-tu choisi ce style de direction artistique pour le film ? Comment as-tu produit l’animation ?

À propos de la direction artistique du film, à ce moment là j’avais en tête les dessins de Gabrielle Vincent pour Ernest et Célestine: une ligne légère, des couleurs peu saturées et une certaine place laissée au blanc. C’était une manière de parler de l’enfance en l’inscrivant dans un registre graphique lui aussi lié à l’imaginaire des enfants. J’ai réalisé l’animation en dessinant sur ma tablette graphique sur un logiciel qui s’appelle TVPaint, qui permet d’obtenir ce rendu à l’aquarelle.

As-tu d’autres projets sur lesquels tu travailles actuellement ?


Actuellement je développe des projets de courts métrages animés, mais plutôt documentaires.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En continuant, vous acceptez l\\'utilisation des cookies.  Politique d\'utilisation des cookies